Archéologie préventive

Comme l'environnement et les ressources naturelles, le patrimoine archéologique est un bien précieux, public et non renouvelable. Alors que les projets de construction et d'aménagement impactent le sous-sol, il est important d'étudier les vestiges découverts avant leur destruction afin de permettre une continuité entre passé, présent et avenir, et de concilier impératifs de préservation et enjeux économiques.

C'est en réponse à ce constat qu'a progressivement été créé depuis la fin des années 1970 un dispositif adapté appelé "archéologie préventive". Ces interventions sont réalisées suite à une décision du Préfet de Région par des services agrées par le Ministère de la culture et de la communication (DRAC Grand Est, Service régional de l'archéologie). Les archéologues travaillent alors en collaboration avec les aménageurs, qui intègrent dans leur calendrier et leur budget les temps de détection, de fouille et d’étude, voire même parfois de sauvegarde des vestiges mis au jour.

Ces recherches sont organisées en deux temps :

  • un diagnostic sert à évaluer le potentiel archéologique du terrain.

5 à 10% environ de l’emprise du projet est sondé en creusant des tranchées à la pelle mécanique pour préciser la présence ou non de vestiges, leur nature, leur étendue et leur état de conservation.

  • lorsque l’aménagement prévu ne peut garantir la conservation des vestiges détectés, une fouille approfondie peut ensuite être prescrite pour permettre leur analyse avant destruction.

La fouille se compose d’une phase de terrain (recherche, fouille, collecte des informations et des objets) suivie d'un temps de traitement et d'étude des données afin de rédiger un rapport.

 

En France, 90% des découvertes archéologiques sont réalisées dans ce cadre, contribuant chaque jour de manière significative à une meilleure connaissance du passé. D’un point de vue scientifique, ce développement a véritablement révolutionné l'archéologie, car les moyens mécaniques et l'accès à de grandes surfaces de recherche ont permis d'accumuler des informations en très grand nombre et de raisonner dorénavant non plus à l’échelle du site, mais à celle du terroir, voire du territoire.

Archéologie Alsace, un opérateur agréé

Archéologie Alsace réalise des opérations archéologiques préventives, diagnostics et fouilles, en amont des projets d'aménagement.

L'établissement dispose d'un agrément qui couvre l'ensemble du champ chronologique de l'archéologie : du Paléolithique à l'époque contemporaine. Depuis sa création, il a réalisé plus de 450 interventions sur l'ensemble du territoire alsacien, aussi bien sur des vestiges conservés en sous-sol que sur des bâtiments existants.

Arrière-plan : © Archéologie Alsace

DOCUMENT

Guide pratique de l'archéologie préventive
[Archéologie Alsace / SRA 2009, mise à jour janv. 2015]

Lire en ligne

 


AUTRES PAGES

Carte des interventions d'Archéologie Alsace >>

Conseil aux aménageurs >>


LIENS

Histoire de l'archéologie, organisation de la recherche, réglementation >>  www.culturecommunication.gouv.fr

Liste des opérateurs en France >> www.culturecommunication.gouv.fr

Service régional de l'archéologie, organisation et missions >>  DRAC Grand Est