Programmes de recherche

Les programmes de recherche permettent aux archéologues et aux spécialistes de différentes institutions de s'investir sur des problématiques communes de recherche régionale, interrégionale ou nationale. Menés sur plusieurs années, ils font l'objet de rapports d'activité annuels et ont pour objectif la publication de leurs résultats.

Archéologie Alsace soutient plusieurs programmes individuels et collectifs de recherche scientifique dans lesquels ses archéologues et spécialistes s'investissent.

Le peuplement préhistorique du Jura alsacien

Le Jura alsacien est la seconde zone montagneuse du territoire régional. Du fait de la nature des sols, plus propice à la conservation des ossements, de l’existence d’un karst (paysage qui se développe essentiellement sur des régions calcaires) et de gisements de silex, elle a, traditionnellement, davantage attiré les préhistoriens que le Massif Vosgien. Elle s’étend entre les communes de Courtavon et de Leymen et se développe entre l'extrême nord du Jura et la frontière suisse.

Malgré les nombreux travaux qui lui ont été consacrés, le peuplement préhistorique de cette région demeure peu connu. Le programme de recherche a d'abord consisté à réaliser un bilan de la documentation existante, afin de définir des problématiques de travail et de préparer l'organisation de prospections pédestres et de sondages mécaniques sur le terrain. Les principaux thèmes de réflexion s'intéressent aux types d'implantation de l'homme ainsi qu'aux stratégies d'approvisionnement en silex.

Calendrier

? - ?

Coordinateur

Christian JEUNESSE (Université de Strasbourg, UMR 7044)

Équipe de recherche

Rose-Marie ARBOGAST (CNRS / UMR 7044 Archimède), François BACHELLERIE (Archéologie AlsaceAnthony DENAIRE (Antea Archéologie, UMR 7044), Jean DETREY (Service cantonal d’Archéologie du Jura), Simon DIEMER (Étudiant, Univ. de Strasbourg), Thomas DOPPLER (IPNA, Université de Bâle), Sylvain GRISELIN (Inrap, UMR 7041), Héloïse KOEHLER (Archéologie Alsace, UMR 7041), Michel MAUVILLY (Service archéologique de l'État de Fribourg, UMR 7044), Kevin MONIN (Étudiant, Univ. de Strasbourg), Valérie NOËL (Étudiante, Univ. de Strasbourg), Antonin NÜSSLEIN (Doctorant, Univ. de Strasbourg, UMR 7044), Axel PRACHT (Étudiant, Univ. de Strasbourg), Justyn STENGEL (Étudiant, Univ. de Strasbourg), Corentin VOISIN (Étudiant, Univ. de Strasbourg), Maxime WALTER (Étudiant, Univ. de Strasbourg), Rémy WASSONG (Doctorant, Univ. de Strasbourg, UMR 7044)


Le Paléolithique et le Mésolithique
de la plaine d’Alsace et des collines sous-vosgiennes

Le Paléolithique et le Mésolithique d’Alsace sont aujourd'hui essentiellement documentés par les gisements d’Achenheim, Mutzig et Oberlarg, dont la renommée dépasse largement le périmètre de la plaine d’Alsace et des collines sous-vosgiennes. Pourtant, en dehors de ces sites majeurs, ces périodes restent relativement peu connues. Les rares indices de sites ne sont en effet documentés que par des découvertes isolées, anciennes et non exhaustives, créant ainsi une opposition nette entre sites exceptionnels et vides archéologiques et limitant donc fortement la compréhension de la présence et de l'installation des sociétés de la Préhistoire ancienne.

Le programme s'attachera dans un premier temps à reprendre de manière critique les données archéologiques et géomorphologiques existantes, d'en collecter de nouvelles sur le terrain et de réaliser des datations absolues. L’objectif majeur de projet est de mieux anticiper et d’accompagner les opérations d’archéologie préventive pour permettre une meilleure détection des sites et ouvrir de nouvelles perspectives de recherche territoriale.

Calendrier

2015 - 2018

Coordinateur

Patrice WUSCHER (Archéologie Alsace)

Équipe de recherche

Groupe projet : François BACHELLERIE (Archéologie Alsace), Sylvain GRISELIN (Inrap, UMR 7041), Héloïse KOEHLER (Archéologie Alsace, UMR 7041), Olivier MOINE (CNRS, UMR 8591)

Contributeurs : Florian BASOGE (Archéologie Alsace), Nathalie SCHNEIDER (Inrap, UMR 7362), Noémie SEVEQUE (Doctorante, Univ. de Lille)


Le monde rural gallo-romain en Alsace

L'objectif de ce programme collectif de recherche est de proposer un modèle d’occupation du sol à l’époque gallo-romaine en Alsace. Il s’articule autour de deux approches, typologique et spatiale.

La première vise à dresser une typologie des établissements ruraux, essentiellement d’après les fouilles récentes et quelques sites fouillés anciennement. La seconde consiste à reprendre les éléments recensés dans la carte archéologique et à les compléter en réalisant des études d’occupation du sol sur de petits secteurs (Habsheim/Sierentz, Bruche, Sarre-Union).

Ce projet s’inscrit dans le programme n°20 du Conseil National de la Recherche Archéologique intitulé "Espace rural, peuplement et productions agricoles aux époques gallo-romaine, médiévale et moderne".

Calendrier

2011 - 2013

Coordinateurs

Pascal FLOTTÉ (Archéologie Alsace), Frédéric LATRON (Inrap), Muriel ROTH-ZEHNER (Archéologie Alsace, UMR 7044)

Équipe de recherche

Cécile BÉBIEN-DABEK (Archéologie Alsace), Alexandre BOLLY (Archéologie Alsace), Heidi CICUTTA (Inrap), Audrey HABASQUE-SUDOUR (Archéologie Alsace), Mathias HIGELIN (Archéologie Alsace), Étienne HAMM (Société des Quatre Cantons), Nicolas MEYER (Inrap), Axelle MURER (Antea Archéologie), Antonin NÜSSLEIN (UMR 7044), Paul NÜSSLEIN (SRAAB), Olivier PUTELAT (Archéologie Alsace, UMR 7041), François SCHNEIKERT (Archéologie Alsace), Emmanuelle THOMANN (CIP La villa, Dehlingen), Sophie VAUTHIER (Archéologie Alsace)


Dans l’environnement d’une résidence royale.
Marlenheim et son territoire aux époques mérovingienne et carolingienne

Marlenheim, situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Strasbourg au pied des premiers contreforts du soubassement vosgien, a donné lieu depuis dix ans à un suivi archéologique régulier, révélant une occupation dense et importante dès les périodes préhistoriques. À l’époque mérovingienne et carolingienne, le site est mentionné à plusieurs reprises dans les textes comme étant un lieu de résidence et de séjour des rois et de leur entourage, à leur passage dans la région.

Le projet de recherche a été motivé par l’importance des découvertes archéologiques et leur insertion dans l’environnement de la résidence royale. L’objectif sera de réaliser la synthèse des données issues des fouilles réalisées depuis 2001 dans la commune pour les replacer dans un contexte plus large, historique et archéologique. En se fondant à la fois sur les sources écrites et sur les fouilles, on s'attachera à comprendre l’organisation et la structuration de l’habitat qui s'est développé autour de la résidence, à cerner ses quartiers, leur population, et à restituer l'évolution de l'agglomération jusqu’à la constitution du village au XIIème siècle, autour du noyau actuel.

Calendrier

2012 - 2018

Coordinatrice

Madeleine CHÂTELET (Inrap, UMR 7044)

Équipe de recherche

Juliette BAUDOUX (Céramologue), Madeleine CHÂTELET (Inrap, UMR 7044), Fanny CHENAL (Inrap, UMR 7044), Heidi CICUTTA (Inrap, UMR 7044), Boris DOTTORI (Inrap, UMR 7044), Annette FREY  (Römisch-Germanisches Zentralmuseum, Mayence), Christophe GASTON (Inrap), Bernard GRATUZE (IRAMAT-CEB, CNRS/Université d'Orléans, UMR 5060), Florent JODRY (Inrap, UMR 7044), Annamaria LATRON COLECCHIA (Inrap), Marc LEROY (Laboratoire d'Archéologie des Métaux du musée du fer, Jarville), Aurore LOUIS (Inrap), Bernhard METZ (Historien archiviste), Paul MERLUZZO (Laboratoire d'Archéologie des Métaux du musée du fer, Jarville), Delphine MINNI (Inrap), Inès PACTAT (MSHE C. N. Ledoux – USR 3124, Université de Bourgogne-Franche-Comté), Olivier PUTELAT (Archéologie Alsace, UMR 7041), Hélène RÉVEILLAS (Service d’Archéologie Préventive de Bordeaux Métropole, UMR 5199), Isabelle RODET-BELARBI (Inrap, UMR 7264, CEPAM Nice), Nicolas TISSERAND (Inrap, UMR 6298, ArteHiS, Dijon)Julian WIETHOLD (Inrap, UMR 6298, ArteHiS, Dijon)Jean-Hervé YVINEC (Inrap)


Espaces et pratiques funéraires en Alsace
aux époques mérovingiennes et carolingiennes

Il n’existe aujourd’hui aucune étude complète des nécropoles du Haut Moyen-Âge connues en Alsace, malgré le caractère exceptionnel de certains sites. Même si quelques études spécialisées ont été présentées lors de colloques ou publiées dans des revues régionales, il manque encore une réflexion globale et synthétique sur ces sites et les données qu’ils ont livrées. 

Ce programme de recherche a pour objectif premier de regrouper les résultats scientifiques à l’échelle régionale pour engager une réflexion commune sur les pratiques et les gestes funéraires en Alsace durant cette période et d'en réaliser la synthèse. Son cadre chronologique se place entre le Vème siècle et le Xème siècle ap. J.-C., et l'aire géographique concernée demeure pour l'instant le territoire régional actuel, même s’il ne correspond pas à l’organisation alto-médiévale. Un corpus de sites a enfin été déterminé : il se compose à l’heure actuelle de 43 sites funéraires et comptabilise 1608 sépultures à inhumation.

Calendrier

2015 - 2019

Coordinatrices

Hélène BARRAND EMAM (ANTEA Archéologie), Madeleine CHÂTELET (Inrap, UMR 7044)

Équipe de
recherche

Franck ABERT (Archéologie Alsace), Christèle BAILLIF-DUCROS (Doctorante, Univ. de Caen), David BILLOIN (Inrap), Bruno BOULESTIN (UMR 5199, PACEA), Loïc BOURY (Antea Archéologie), Fanny CHENAL (Inrap), Boris DOTTORI (Inrap), Thomas FISCHBACH (Antea Archéologie), Carole FOSSURIER (Inrap), Patrice GEORGES (Inrap), Annamaria LATRON (Inrap), René LEGOUX, Fabienne MÉDARD (Anatex), Astrid NOTERMANN (Doctorante, Univ. de Poitiers), Amélie PÉLISSIER (Archéologie Alsace), Edith PEYTREMANN (Inrap, UMR 6273), Pierrick PITAILLIER (Master, Univ. Bordeaux 1), Olivier PUTELAT (Archéologie Alsace, UMR 7041), Hélène RÉVEILLAS (Inrap, UMR 5199), Pascal ROHMER (Inrap), Sandrine THIOL (Inrap), Amandine TOUZET (Antea Archéologie)


Occupation du sol dans la vallée de la Bruche,
de la Préhistoire au haut Moyen Âge

Ce projet collectif de recherche s’inscrit dans la lignée des travaux consacrés à l’étude diachronique de l’organisation et de l’occupation d’un territoire ainsi que les relations entre les sociétés et leurs environnements. 

Des rencontres informelles entre les différents acteurs de la recherche archéologique en Alsace ont fait apparaître qu’il existait un potentiel de résultats inédits, acquis depuis une quinzaine d’années selon des approches différentes (fouilles archéologiques préventives, prospections, études de sources écrites, iconographiques et cartographiques). Les chercheurs se sont donc attachés à recenser, compiler et harmoniser les données existantes afin d'en réaliser une synthèse actualisée qui permettra de développer de nouvelles problématiques de recherche transversales. Les résultats de ce programme de recherche seront publiés en 2016.

Calendrier

2008 - 2016

Coordinateurs

Grégory OSWALD (Musée de la Chartreuse), Georges TRIANTAFILLIDIS (SRA / DRAC Grand Est)

Équipe de recherche

Juliette BAUDOUX (UMR 7044), Émeric CORNET (Archéologie Alsace), Anthony DENAIRE (Antea Archéologie, UMR 7044), Jean DETREY (Service cantonal d’Archéologie du Jura), Thomas HAUCK (IPNA), Céline LEPROVOST (Archéologie Alsace), Annaïg LE MARTRET (Antea Archéologie), Marc MUNSCHY (Univ. de Strasbourg, UMR 7516), Line PASTOR (Étudiante, Univ. de Strasbourg), Edith PEYTREMANN (Inrap, Paris 1, CRAHM, CNRS), Suzanne PLOUIN (Musée d'Unterlinden), Muriel ROTH-ZEHNER (Archéologie Alsace, UMR 7044), Nathalie SCHNEIDER (Inrap, UMR 7362), Antoinette SERRURIER (Archéologie Alsace), Cécile VEBER (Inrap)

Arrière-plan : ASTER © Nasa