Emmanuelle Bonnaire

Carpologue

Membre de l’UMR 7209 « Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements », Muséum national d'Histoire naturelle

Chercheuse associée EA 3795 GEGENA, Université de Champagne Ardenne

Chercheuse associée Bibracte EPCC, Centre archéologique européen

Formation

Master 2 Recherche Archéologie - Spécialité Archéologie environnementale, Option Archéobotanique -, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : 
« Étude des empreintes et des phytolithes des céréales utilisées comme dégraissant. Applications sur du torchis de Kovacevo (Bulgarie) »

Maîtrise d’Archéologie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne :
« Les empreintes végétales dans les briques crues de construction. Identification des céréales utilisées comme dégraissant »

Publications

ZECH-MATTERNE et al. 2017
ZECH-MATTERNE V., Bonnaire E., DAOULAS G., DERREUMAUX M., DURAND F., ROUSSELET O., SCHAAL C., TOULEMONDE F., WIETHOLD J., « Diversité et évolution des productions céréalières et fruitières dans le quart nord-est de la France, d’après les données carpologiques », in LEPETZ S., ZECH-MATTERNE V. (éd.), Productions agro-pastorales, pratiques culturales et élevage dans le nord de la Gaule du deuxième siècle avant J.-C. à la fin de la période romaine, table ronde (Paris, 2016), Quint-Fonsegrives : Éditions Mergoil, pp. 43-62, coll. « Archéologie des Plantes et des Animaux ».

TOULEMONDE et al. 2017
TOULEMONDE F., ZECH-MATTERNE V., BANDELLI A., AUXIETTE G. (coll.), WIETHOLD J. (coll.), BONNAIRE E. (coll.), DAOULAS G. (coll.), « Diversité des productions végétales et animales dans les campagnes champenoises et leur capitale de cité : études archéobotaniques et archéozoologiques récentes à et autour de Reims/Durocortorum », in LEPETZ S., ZECH-MATTERNE V. (éd.), Productions agro-pastorales, pratiques culturales et élevage dans le nord de la Gaule du deuxième siècle avant J.-C. à la fin de la période romaine, table ronde (Paris, 2016), Quint-Fonsegrives : Éditions Mergoil, pp. 91-152, coll. « Archéologie des Plantes et des Animaux ».

BONNAIRE 2017
BONNAIRE E., La vigne en Champagne. Témoins archéobotaniques et données historiques de la viticulture et de la viniculture à la période médiévale, in ROVIRA N., BOUBY L., BOUCHETTE A., RUAS M.-P. (éd.), Plantes, produits et pratiques : diffusion et adoption de la nouveauté dans les sociétés préindustrielles, Monographie d'Archéologie Méditerranéenne, Actes des Rencontres d'Archéobotanique de Montpellier 2010, Université Paul-Valéry-Montpellier, 13-16 Octobre 2010, Hors-série 8, pp. 119-128.

PANLOUPS, MEURISSE-FORT 2016
PANLOUPS E., MEURISSE-FORT M., BONNAIRE E. (coll.), FECHNER K. (coll.), LECHER E. (coll.),  MONCHABLON C. (coll.), PAULMIER T. (coll.), SALAVERT C. (coll.), «Evolution d'un habitat à travers l'étude de trois bâtiments de la fin du Néolithique : Premiers résultats de la fouille de Rebreuve-Ranchicourt (Pas-de-Calais)», Interneo, 11, pp. 169-177. 

BONNAIRE 2016
BONNAIRE E., « Les murs ont des glumelles... Étude du dégraissant végétal de la terre à bâtir, indices de techniques et de savoirs-faires », in ISSENMANN R., NICOLAS T. (dir.), Actes de la journée d'étude de l'APRAB, 1er mars 2013, L’usage de la terre à bâtir en France non méditerranéenne durant la Protohistoire : du petit mobilier à l’architecture, Musée d'Archéologie Nationale : Bulletin de l'APRAB, supplément n°2, pp. 107-114.

BONNAIRE 2016
BONNAIRE E., « Étude archéobotanique préliminaire des briques crues », in CALLEGARIN L., KBIRI ALAOUI M., ICHKHAKH A., ROUX J.-C. (éd.), Rirha : site antique et médiéval du Maroc, vol. 2, Période Maurétanienne (V
e siècle av. J.-C.-40 ap. J.-C.), Madrid : Casa de Velazquez, pp. 80 84, « Collection de la Casa Velazquez », 151, II, III.

BONNAIRE 2016
BONNAIRE E., « 3.2 La Carpologie », in LEMANT J.-P., MOULIS C. (dir.), Le Château des Fées de Montcy-Notre-Dame. Archéologie d’un site de l’an Mil, Nancy : PUN-Éditions Universitaires de Lorraine, pp. 113‑118.

TOULEMONDE et al. 2015
TOULEMONDE F., DURAND F., BERRIO L., BONNAIRE E., DAOULAS G., WIETHOLD J., «Records of  “new” glume wheat in France : a review», Vegetation History and Archaeobotany, 24, 1, pp. 197-206.

BONNAIRE 2014
BONNAIRE E., Use of Crop-Processing By-Products for Tempering in Earthen Construction Techniques, in CHEVALIER A., MARINOVA E. and PEÑA-CHOCARRO L. (éd.) Plants and People. Choices and Diversity through Time, Oxford :
Oxbow Books, Oxford : pp. 282- 286, coll. «EARTH» Volume 1.

LEFEBVRE et al. 2014
LEFEBVRE S., BONNAIRE E., LACROIX S., REVERTER-GIL O., Caractérisation de la consommation d'origine animale et végétale dans une exploitation agropastorale du début de l'Antiquité à Vitry-en-Artois (Pas-de-Calais), in Consommer dans les campagnes de la Gaule romaine, Actes du X
e congrès AGER, Université Charles-de-Gaulle Lille 3 : Revue du Nord, pp. 129-149.

BONNAIRE, MATTERNE 2013
BONNAIRE E., MATTERNE V., « Témoins de la viticulture et viniculture en Champagne aux époques romaine et médiévales : restes carpologiques et structures archéologiques », in DEMOUY P., MORELL M.-H. (dir.), De la vigne en Champagne au vin de Champagne., Dijon : Editions Universitaires de Dijon, pp. 13-36, coll. «CERHIC/Chaire UNESCO Culture et tradition du vin».

BONNAIRE 2012
BONNAIRE E., Les habitudes alimentaires et les pratiques agricoles à travers les graines ("Sur le chemin de Groyeux"). In : DUPOND R. (dir.), En quête du passé, Archéologie préventive à Metz Métropole, Metz :
Éditions Serpenoise, pp. 58-59, coll. «Catalogue de l'exposition (Metz Métropole, Musée de la Cour d'Or, 03 octobre 2012 - 01 avril 2013)».

BONNAIRE 2012
BONNAIRE E., La carpologie fait le menu, in LEHOËRFF A. (dir.), Par-delà l'horizon, sociétés en Manche et mer du Nord, il y a 3 500 ans,
Paris: Somogy éditions d'art, p.94-95, coll. «Catalogue de l'exposition (Boulogne-sur-Mer, Musée-Château, 30 juin 2012 - OS novembre 2012 - Erfgoedcentrum de Ename, 16 décembre 2012 - 30 mai 2013 - Douvres, Musée de Douvres, 1er juillet - 30 décembre 2013)».

BOULEN et al. 2012
BOULEN M., CRETEUR Y., FECHNER K., LOICQ S., ZECH-MATTERNE V., BONNAIRE E. (coll.), BOSSUT D. (coll.), CLAVEL V. (coll.), DELIGNE F. (coll.), PEUCHOT (coll.), SLACHMUYDER J.-L. (coll.), TOUTLEMONDE F. (coll.), « Environnement et exploitation des sols autour des sites protohistoriques champenois. Première confrontation des résultats archéobotaniques, malacologiques et pédologiques.», in SCHÖNFELDER M., SIEVERS S. (éd), Die Eisenzeit zwischen Champagne und Rheintal, Actes du XXXIVe colloque de l'AFEAF tenu à Aschaffenburg (Allemagne) en Mai 2010, Mayence : Verlarg des Römisch-Germanischen Zentralmuseums, pp. 41-76.

MAIRE et alii 2012
MAIRE E., ASSELIN G., BONNAIRE E., MARQUIE S. - Une occupation du Grossgartach à Marly « Sur le chemin de Grosyeux » (Moselle), Bulletin de la société préhistorique française, 2012, tome 109, n° 3, p. 576-578.

BONNAIRE 2011
BONNAIRE E., Les empreintes végétales dans la terre à bâtir. Identification des céréales utilisées comme dégraissant. In : CHAZELLES C.-A., DARLES C., GUILLAUD H., KLEIN A, POUSTHOMIS N. (éd.), Les cultures constructives de la brique crue. Archéologie, architecture, histoire, ethnographie, lexicographie, sciences des matériaux. 3
e échanges transdisciplinaires sur les constructions en terre crue, Montpellier : Espérou, p. 473-476.

BONNAIRE 2011
BONNAIRE E., Études environnementales sur Bibracte à partir des macrorestes végétaux: le cas du Theurot de la Roche. In : Rapport annuel 2011, rapport triennal 2009-2011, p. 474-481 (vol. 2).

WIETHOLD, BONNAIRE 2011
WIETHOLD J., BONNAIRE E., «Glossaire», in WIETHOLD J. (dir.), Carpologia. Actes de la table ronde de carpologues françaises, tenu à Bibracte, Centre archéologique européen, Glux-en-Glenne, 9-12 juin 2005, Glux-en-Glenne : Bibracte, Centre archéologique européen, pp. 253-254, coll. «Bibracte», 20.

BONNAIRE, WIETHOLD 2010
BONNAIRE E., WIETHOLD J., «L'alimentation médiévale dans l'est de la France à travers des études carpologiques de sites champenois et lorrains», in DELHON c., THERY-PARISOT I., THIÉBAULT S. (éd.), Des hommes et des plantes. Exploitation du milieu et gestion des ressources végétales de la Préhistoire à nos jours, actes des Rencontres 24-26 octobre 2009, Antibes : pp. 161-192, coll. «2d. APDCA».

BONNAIRE 2008
BONNAIRE E., «Le torchis comme témoin ethnographique. Éléments sur les pratiques architecturales et agricoles au VSG ancien : le site des Ouches à Sours (Eure et Loir)», Interneo 7, pp. 23-30.

BONNAIRE, TENGBERG 2007
BONNAIRE E., TENGBERG M., «Éléments pour l'identification des empreintes végétales dans la terre à bâtir (Dégraissants organiques)», in VAN DOOSSELAERE B., OBERWEILER C. (éd), Dégraissants organiques : identifications, nomenclatures et référentiels, Cahier des thèmes transversaux ArScAn, Nanterre : pp. 80-85.

BONNAIRE 2006
BONNAIRE E., Études des empreintes et des phytolithes des céréales utilisées comme dégraissant: applications sur du torchis de Kovac̆evo (Bulgarie), Mémoire de Master 2 (Paris I Panthéon-Sorbonne).

BONNAIRE 2005
BONNAIRE E., Les empreintes végétales dans les briques crues de construction. Identification des céréales utilisées comme dégraissant, Mémoire de Maîtrise (Paris I Panthéon-Sorbonne).

LIEN

Academia >>


CONTACT

emmanuelle.bonnaire@archeologie.alsace >>